Top 5 des BDs sur le vin et la gastronomie

BD vin : conversation avec mon grand-père
La Bande Dessinée est une passion depuis mon plus jeune âge. Je continue à dévorer ces récits illustrés avec passion. Ce sont bien plus que des dessins; c’est un concentré d’émotions, d’histoire et souvent aussi de culture et de traditions.
Bravo à ces maîtres du 9ème art qui nous font rêver.
Après avoir découvert des bandes dessinées hors pair sur le vin & la cuisine, j’ai décidé de partager mon top 5.

  1. Les Ignorants
  2. Chroniques de la vigne : Conversations avec mon grand-père
  3. Un Grand Bourgogne Oublié
  4. « Mimi, Fifi et Glouglou », petit traité de dégustation
  5. La passion de Dodin-Bouffant

Un chef d’oeuvre à vivre

Passer un an dans la vigne et au chai en compagnie d’un vigneron et de son voisin dessinateur de BD, telle est l’invitation que vous fait Etienne Davodeau.
J’ai découvert la Loire et le travail d’un vigneron passionné. Ce sont des images fortes, des moments qui resteront graver dans la mémoire de tous les amateurs de vin et de BD. On comprend mieux le métier de vigneron et le rythme imposé par la nature.
Ce livre m’a marqué. Ce fut une très belle découverte.
BD Vin :: Les Ignorants, Etienne Davodeau, Futuropolis

Les ignorants, Etienne Davodeau, Futuropolis.


Authentique vérité, terroir et anecdotes

Au détour d’un comptoir de BDs, je tombe sur une brique à l’air sympathique: « Chroniques de la vigne : Conversations avec mon grand-père ». Pas le temps de regarder en détail, c’est la course aux cadeaux de Noël. Le trait de crayon est doux, cela parle du vin en Bourgogne. Je prends.
A la lecture des premières planches, je sens que cela va me plaire et comment. Je me suis pris une véritable claque !
Un récit simple et poignant entre un grand-père et son petit-fils (Fred Bernard), tous les deux natifs de Savigny-les-Beaune.
On parle de tout ce qui tourne autour du vin, de la vigne, du terroir de la Bourgogne, des hommes. Les amateurs de vin et de Bourgogne tomberont sous le charme de cette BD hors norme que je glisse dans mon top 3 des BDs sur le vin, avec les Ignorants & Un grand bourgogne oublié.
152 pages de bonheur
Chroniques de la vigne : Conversations avec mon grand-père, Fred Bernard, Glénat
Chroniques de la vigne : Conversations avec mon grand-père, Fred Bernard, Glénat


La soif de savoir

Des bouteilles oubliées, sans étiquette attendent au fond d’une cave … Une fois découverte, la première bouteille livre son contenu. C’est la révélation … « Pétard ! Que c’est bon ! » Mais qui a pu vinifier ce Grand Bourgogne? Notre héros se met en quête de l’histoire de ces bouteilles au travers d’une enquête passionnante.
Après cette lecture, nous n’avons qu’une envie: ouvrir un grand Bourgogne, se prendre une claque et crier « Pétard ! Que c’est bon ! »
BD vin :: Un grand Bourgogne oublié
Un grand Bourgogne oublié, Boris Guilloteau – Hervé Richez – Emmanuel Guillot, Bamboo


Pour les passionnés de dégustation

Une BD terrible ! Tous les amateurs de vin passionnés et pratiquant la dégustation la descendront d’un trait avant de foncer sur une de leur bouteille favorite pour clore en beauté cette bonne expérience ! J’ai beaucoup ri. Ce sont de bonnes scènes et caricatures.
Les trois personnages étaient déjà utilisés pour illustrer les posts de Michel Tolmer sur le blog Glougueule.fr
« Mimi, Fifi et Glouglou », petit traité de dégustation (Tome 1), Michel Tolmer, Editions de l’Epure
« Mimi, Fifi et Glouglou », petit traité de dégustation (Tome 1), Michel Tolmer, Editions de l’Epure


Le goût, c’est la vie !

Marcel Rouff (Poète et romancier) est l’un des fondateurs avec Curnonsky de l’Académie des gastronomes. On lui doit le grand classique culinaire de Marcel Rouff, « La Vie et la passion de Dodin-Bouffant, gourmet »
Ce récit classique de la gastronomie française est brillamment adapté à la BD.
L’auteur nous emmène dans les cuisines d’antan où la bourgeoisie et les notables n’hésitaient pas sur les moyens et le temps pour satisfaire leurs papilles exigeantes.

Mon seul regret … c’est presque trop court. On veut arrêter le temps, se plonger dans la préparation des plats et encore plus, partager le moment de la dégustation. Ce livre appelle au repos des bienheureux.

A la lecture de cet ouvrage, j’ai envie de découvrir les recettes et livres qui y sont cités; comme le gargantuesque pot-au-feu de Dodin ou la purée (blanche) de Soubise, sans oublier les ortolans farcis.
En février 2010, Daniel Lavergne, un cuisinier-gastronome a cuisiné avec son fils Aubéryk et quelques amis gastronomes et passionnés, ce chef d’œuvre de la gastronomie française.
BD :: La passion de Dodin-Bouffant de Mathieu Burniat, Dargaud
La passion de Dodin-Bouffant de Mathieu Burniat, Dargaud

Ces bandes dessinées sont à consommer sans modération et surtout à partager !

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Comment 0 Replies

Your Information