Tendances culinaires 2016

Tendances culinaires 2016
Le magazine LeVif s’est lancé en annonçant 10 tendances culinaires pour 2016. Je me souviens encore du même article il y a un an où je partageai une partie des prédictions. C’est l’occasion pour moi de vous faire part de mes prédictions. Le hype de la cuisine star va se tasser légèrement; même si la nourriture rassure, elle sera un peu moins mise en avant dans les médias. Le public semble s’approprier de plus en plus son alimentation; moteur de son quotidien.

Voici le top 10 du Vif:

  1. Dites « non » au gaspillage alimentaire
  2. L’écologie est tendance
  3. L’alimentation nature(lle)
  4. Les produits locaux sont tendances, mais l’exotisme se rapproche
  5. Moins de sucre
  6. Manger comme individu
  7. Les haricots stars
  8. Manger des friandises, mais différemment
  9. La force de la simplicité
  10. La bière est tendance
Sans prétention et en toute simplicité, voici les miennes.

  1. Le goût avant-tout
  2. La simplicité
  3. Local & bio à la fois
  4. Plus sain, plus de légumes
  5. La cuisine Paléo
  6. Moins d’alcool, plus d’eau & de thé
  7. Moins de vin mais de meilleure qualité
  8. Les bières artisanales de nouvelle génération
  9. Les Rhums
  10. Moins de sucre

La liste n’est pas exhaustive.

Thé glacé citron gingembre

Tendances culinaires 2016 – ParAmourDuGoût.com

1. Le goût avant-tout Les consommateurs veulent retrouver des goûts forts; des aliments et des préparations qui ne sont pas aseptisés ni produits à la chaîne. Des produits de terroir élaborés avec passion.

Queue de homard grillé

2. La simplicité Le produit sans trop de transformation. Les cuisines simples comme la cuisine paysanne, la cuisine minute (grill au bord de mer) ou des cuisines plus raffinées comme la cuisine japonaise vont continuer à séduire. Comme le disait un grand chef, aucun plat ne peut surpasser l’ingrédient. Un ingrédient frais, de terroir apportera à lui-seul goût et émotion.

3. Local & bio à la fois Le consommateur redécouvre son environnement et se rend compte des richesses et diversités à portée de main. Les producteurs bio locaux auront la préférence car ils ont plus facile de prouver la véracité de leur démarche bio. En effet, le bio commence à attirer trop les convoitises de groupes industriels peu scrupuleux qui jouent avec les législations, les logos et la maximisation des profits. Il y a aussi un certain repli sur soi-même (du au climat politique et sécuritaire) et des aspirations écologiques qui favorisent ce mouvement. Le côté communautaire avec les coopératives, groupements d’achat va continuer à porter ce mouvement.

Panier de légumes bio

4. Plus sain, plus de légumes La recherche de plats équilibrés avec beaucoup de légumes sans que ceux-ci ne soient par défaut réduits en purée ou en jus super vitaminés. De plus en plus de personnes se rendent compte des effets de l’alimentation sur leur bien-être; manger sainement y contribue fortement. Les légumes auront la faveur du public.

La cuisine Paléo

5. La cuisine Paléo  La cuisine paléo ou encore régime alimentaire paléo prône la simplicité la plus totale en se rapprochant du régime alimentaire de nos ancêtres. Ceux-ci n’avaient pas le luxe de faire des préparations et devaient se contenter de ce que la nature leur offrait; à savoir viande, poisson, fruits, oeufs, miel, baies, fleurs & légumes. Oubliez les farines (pain, pâtes, etc), les féculents (riz, pomme de terre), les sucres et les produits laitiers. Beaucoup se demandent si vivre au quotidien sans manger de pizza, pain, crêpes, etc est possible. De plus en plus d’adeptes le prouvent en favorisant 4-5 jours semaine ce type de régime alimentaire et disent se sentir mieux: plus léger et plus d’énergies.

Boire de l'eau c'est la santé

6. Moins d’alcool, plus d’eau & de thé En général, les consommateurs vont chercher à se sentir mieux. Il n’y a pas de miracle: l’eau reste la boisson la plus saine et la plus neutre. Les thés et notamment les thés froids faits maison vont avoir la cote: thé vert, thé fruité, thé detox vont arriver sur les étalages des boutique et dans nos gourdes et autres thermos.

7. Moins de vin mais de meilleure qualité Fini de boire pour boire. Le consommateur sera près à dépenser un peu plus pour des vins qui le font vibrer; des vins qui lui rappellent un souvenir, une émotion, un goût. La qualité et le côté authentique vont séduire de plus en plus d’amateurs de plus en plus exposés à des cavistes passionnés ou des amateurs avertis partageant leur amour pour les vins vivants.

La bière Gamote

8. Les bières artisanales de nouvelle génération Les bières de micro-brasserie et les bières au côté de plus en plus gastronomiques (aux diverses saveurs comme le basilic, la bergamote, les épices, etc) arrivent en force. Nous ne sommes qu’au début d’une vague qui va voir émerger une nouvelle catégorie de bières avec plus de goûts et surtout plus de variétés. Le brasseur danois Mikkeller est bien connu pour être un des premiers à être sorti des sentiers battus; suivi depuis par de nombreux brasseurs (micro-breweries / craft beers aux états-unis mais aussi en Belgique, Pays-Bas, France sans oublier l’Italie, l’Ecosse, etc). La bière redevient tendance et ce n’est qu’un début. Son côté accessible et démocratique y jouent pour beaucoup. Les vieilles gueuzes vont devenir des stars et les bières de garde vont séduire de plus en plus d’amateurs.

Rhum El Dorado

9. Les Rhums La vague des Whiskies et Gins passe tout doucement. Les rhums ont bien évolué ces 10 dernières années et arrivent sur la grande scène. Le rhum fait voyager les papilles et les esprits.  Avec leur provenance exotiques (Antilles, Amérique du Sud mais aussi d’ailleurs), ils symbolisent le bien-être et les vacances. L’année prochaine, on parlera des grappas (grappe) car l’Italie a fait de gros progrès et commence enfin à corriger l’image de ce breuvage trop longtemps réduit au petit digestif de basse qualité offert en fin de repas dans les pizzerias.

10. Moins de sucre De moins en moins de sucres ajoutés: des aliments sucrés naturellement (fruits) et du sucre nature/brut comme le miel viendront apporter le goût souvent recherché. On choisira de préférence un snack fait à base de fruit sans sucre ajouté ou tout simplement un fruit bio. Nous sommes de plus en plus nombreux à prendre conscience de la sur-consommation de sucres dans tous les plats, aliments préparés et autres boissons. Il y a une espèce de retour aux sources: la nature avant tout.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Comment 0 Replies

Your Information